Bien-être au travail

PETIT MANUEL DU BIEN ÊTRE AU TRAVAIL

Passion led us here

L’apparition des Chiefs Happiness Officer ces dernières années a révélé au grand jour les besoins de nombreux travailleurs : se sentir bien/mieux dans son travail. Cette demande a amené des dirigeants à se pencher sur le problème : comment instaurer le bien-être dans mon entreprise ? Il n’existe pas à proprement parler, de “méthode” pour mettre en place le bien-être. En revanche, certains domaines que nous connaissons tous peuvent contribuer à ce bonheur : un management horizontal, une communication interne transversale, une politique RH offrant plus de liberté aux collaborateurs, des espaces de travail adaptés aux besoins des salariés, etc. Des entreprises ont déjà mis en place de telles solutions et le bien-être de leurs collaborateurs fait partie de leur stratégie. Google, Facebook, Zappos, Davidson Consulting, Decathlon : toutes ces sociétés ont mis le bien-être au centre et connaissent beaucoup de succès dans leurs affaires. Cependant, le succès ne doit pas être une fin en soi mais une conséquence. L’humain est toujours au centre de ces entreprises car les salariés sont ses premiers clients.

Le bien-être au travail est très large. Avec l’apparition des Chief Happiness Officer, on se demande si une entreprise ne peut connaître le bien-être qu’en ayant des CHO.

Mais non ! Bien sûr que non !

LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL EST GLOBAL

Il passe par plusieurs canaux et peut être développé en entreprise par n’importe qui (une bonne âme se porte volontaire ?). On le retrouve dans le management avant tout, mais aussi dans la communication interne, les ressources humaines, la mobilité au travail.

Le bien-être est personnel. En effet, il faut que vos salariés soient heureux et pour cela, qui de mieux placés pour vous dire ce dont ils ont besoin que eux-mêmes ?

NE MANAGEZ PLUS, GUIDEZ !

Le bonheur passe avant tout par le management, un management horizontal et une communication transversale. C’est-à-dire, pas ou peu de hiérarchie, et surtout de la transparence. Généralement, ce type de management est impulsé par la direction. Un bon manager est un leader. Il est au service de son équipe et est présent pour la faire progresser.

LES RESSOURCES HUMAINES AU SERVICE DE L’AUTONOMIE ET DE LA LIBERTÉ

Le bien-être se retrouve aussi dans la politique mise en place par les Ressources Humaines. Ces dernières contribuent à mettre en place un climat et des habitudes de travail propices à l’épanouissement, à l’autonomie (flexibilité des horaires ou télétravail lorsque cela est possible) et à la montée en compétences (formation continue des collaborateurs).

DES OUTILS AU SERVICE D’UNE MEILLEURE COMMUNICATION INTERNE

La communication interne contribue énormément au bien-être des collaborateurs. Comme je l’expliquais, une communication transversale est primordiale pour une entreprise. En effet, pour savoir ce qui convient le mieux à votre société, il faut pouvoir connaître les avis et les idées de vos salariés. Quoi de mieux que de mettre en place un outil de feedback et/ou une boîte à idées pour faire remonter les informations aux dirigeants, qui pourront ensuite aider à mettre en place ces bonnes idées, ou réagir en cas de mauvaise pratique dans l’entreprise et de frustration des salariés. L’entreprise Davidson Consulting, a mis en place un i-TAB. C’est un écran sur lequel les collaborateurs peuvent faire remonter leurs idées, leurs questions ouvertes et ce qui ne plaît pas, via des post-it numériques. Les informations sont ensuite traitées quotidiennement par la direction. Cet outil est un des nombreux outils de communication interne utilisés chez Davidson.  

UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ADAPTÉ AUX BESOINS DES COLLABORATEURS  : SÉCURITÉ, ÉCHANGES ET CRÉATIVITÉ 

Et bien sûr, le bonheur passe par l’environnement de travail. Pour une usine de fabrication, par exemple, cela signifiera aménager des postes de travail adaptés afin que les ouvriers ne développent pas de troubles musculo-squelettiques. Pour une entreprise, ce sera l’aménagement d’un open space, de telle manière à inciter les échanges entre salariés et la créativité. Par exemple, des espaces de travail cosy avec canapés, des tables en terrasse pour réfléchir sur un projet au soleil, un espace sieste (si c’est le souhait des salariés).

L’environnement n’est pas que physique, c’est également une ambiance de travail. L’animation de l’équipe peut se faire de différentes manières. Certaines entreprises choisissent de célébrer les anniversaires. Le cabinet Hays a opté, lui, pour une cloche à faire retentir à chaque signature de contrat. Enfin, on ne compte plus les afterworks entre collègues, organisés dans les entreprises.

Vous l’aurez compris, instaurer le bien-être au travail peut se faire de différentes manières.

Et une entreprise où il fait bon travailler, ça se voit. Ces entreprises sont en général des entreprises florissantes (Google, Facebook, Zappos). Et oui ! Car des salariés heureux sont des salariés motivés et investis dans leur travail.

L’HUMAIN AU CŒUR DE LA STRATÉGIE 

Cependant, développer son entreprise ne doit pas être la raison principale de l’instauration du bien être au travail. Vos salariés ne seront pas dupes et votre stratégie, si elle n’est pas altruiste, finira par se voir.

Le bonheur en entreprise c’est de la bienveillance avant tout !

Les sciences du bonheur révèlent que l’objectif de tout être humain est d’être heureux. Pour beaucoup, rendre les gens heureux et diffuser le bonheur est un objectif de vie. Alors, allez-y ! Si le sourire est contagieux, le bonheur l’est également.

Et pour vous, c’est quoi le bien-être au travail ?

Vous travaillez dans une entreprise qui a mis le bien être au centre de sa stratégie ? Racontez-moi votre quotidien !

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Répondre